faisan

faisan

faisan, ane [ fəzɑ̃, an ] n. et adj.
• 1522; faisant 1170; a. provenç. faisan; lat. phasianus, gr. phasianos « (oiseau) du Phase », fleuve de Colchide
1Oiseau gallinacé (phasianidés) à plumage coloré et longue queue (mâle), dont la chair est très estimée. Le faisan criaille. Jeune faisan. faisandeau, pouillard. Faisan doré, argenté. Chasser le faisan. Adj. Poule faisane, la femelle du faisan. — Cuis. Faisan aux choux.
2 N. m. (1866; d'apr. faiseur) Arg. Individu qui vit d'affaires louches. aigrefin, escroc, filou.

faisan nom masculin (latin phasianus, du grec phasianos, oiseau de Phasis, fleuve de Colchide) Oiseau galliforme à plumage brillant chez le mâle, omnivore et polygame, originaire d'Asie centrale. Familier. Commerçant malhonnête ; individu qui vit d'affaires louches. ● faisan (citations) nom masculin (latin phasianus, du grec phasianos, oiseau de Phasis, fleuve de Colchide) Paul-Jean Toulet Pau 1867-Guéthary 1920 Il y a des femmes qui plus elles vieillissent et plus elles deviennent tendres. Il y a aussi les faisans. Les Trois Impostures Émile-Paulfaisan (difficultés) nom masculin (latin phasianus, du grec phasianos, oiseau de Phasis, fleuve de Colchide) Orthographe Féminin : faisane (avec un seul n). Remarque Les dérivés de faisan s'écrivent avec un d : faisandeau, faisandage, faisander, faisanderie. Prononciation La première syllabe de faisan et de ses dérivés se prononce [&ph90;ə], comme la première syllabe de fenêtre. ● faisan (homonymes) nom masculin (latin phasianus, du grec phasianos, oiseau de Phasis, fleuve de Colchide) faisant participe présentfaisan (synonymes) nom masculin (latin phasianus, du grec phasianos, oiseau de Phasis, fleuve de Colchide) Familier. Commerçant malhonnête ; individu qui vit d'affaires louches.
Synonymes :
- chevalier d'industrie (littéraire)

faisan, ane
n. Oiseau galliforme originaire d'Asie, aux longues plumes rectrices. (Le mâle est très coloré; la faisane ou poule faisane a le plumage brun terne.)

FAISAN, ANE, subst.
A.— Oiseau à longue queue, au plumage très coloré chez le mâle, vivant à l'état sauvage dans la forêt et la plaine, ou élevé dans les faisanderies. Faisan de chasse. Dans le jardin de l'hôtel Graslin, il y avait (...) une volière délicieuse, et chacun fut surpris d'y voir des oiseaux rares, des perroquets, des faisans de la Chine (BALZAC, Curé vill., 1839, p. 29). Il arrive qu'on croit cerner dans la haute luzerne un coq magnifique, et c'est une faisane toute grise qui s'envole (BERNANOS, Joie, 1929, p. 666) :
1. Selon la légende, les conquérants de la Toison d'or rapportèrent, en Grèce, de splendides oiseaux au plumage de pourpre et d'or, qu'ils avaient capturés en Colchide sur les bords du Phase. Depuis cette époque, qui se situe quelques décades avant le siège de Troie, le faisan installé à une extrémité de la vieille Europe, s'y est splendidement multiplié.
VIDRON, Chasse, 1945, p. 31.
ORNITHOL., Oiseau de l'ordre des Gallinacés, de la famille des Phasianidés, qui a pour type le faisan commun. Faisan argenté, doré, vénéré.
En appos. Coq faisan, poule faisane (ou plus rarement faisande). Une poule faisane trouvée captive en visitant ses mues (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 161).
B.— P. anal. [P. réf. au caractère délicat de sa chair] Faisan d'eau ou faisan de la mer. Turbot. De splendides turbots, ces faisans de la mer (VERNE, Vingt mille lieues, t. 2, 1870, p. 77).
C.— Au fig. et pop. [Par attraction possible avec oiseau, faiseur, faisander] Individu malhonnête, se livrant à des affaires louches :
2. À Paris, il [Lucien de Rubempré] retrouvera les mêmes mépris (...) il devra se contenter des gandins, des lions impertinents du boulevard de Gand (...) il vivra avec des faisans, des spéculateurs comme du Tillet ou Nucingen, des commerçants vulgaires...
MORAND, Eau sous ponts, 1954, p. 68.
Rem. On relève chez Giono le néol. faisan(n)erie, subst. fém., employé pour désigner « un ornement fait en plumes de faisan ». Le casque étincelant emplumé de faisanneries (Hussard, 1951, p. 112).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-an] (-ande ds BESCH. 1845), ds PASSY 1914 (var.), Pt ROB., WARN. 1968, Lar. Lang. fr.; LITTRÉ condamne cette prononc.; [f()] ds WARN. 1968; [fe-] ou [-] ds FÉR. 1768, FÉR. Crit. t. 2 1787, LAND. 1834, GATTEL 1841, NOD. 1844, LITTRÉ, DG, PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930. Ds Ac. dep. 1694; le fém. pour la 1re fois ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. Subst. 1172-75 les feisanz (CHR. DE TROYES, Chevalier de la Charrette, éd. M. Roques, 5790). Adj. 1694 poule faisande (Ac.). Du lat. class. phasianus (empr. au gr. « faisan », proprement « oiseau du Phase, fleuve de la Colchide ») avec une terminaison qui s'explique probablement par un recours à l'a. prov. faisan, seulement attesté ca 1268-71 (RAYN.). Fréq. abs. littér. Faisan : 191. Faisane : 5. Bbg. ARICKX (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, n° 3, p. 129. — LENOBLE-PINSON (M.). Le Lang. de la chasse. Bruxelles, 1977, passim.

1. faisan, ane [fəzɑ̃, an] n.
ÉTYM. 1552; faisant, 1170; anc. provençal faisan; du bas lat. phasianus, du grec phasianos « (oiseau) du Phase », fleuve de la Colchide où les Argonautes sont censés l'avoir découvert.
1 Oiseau galliforme (Gallinacés, Phasianidés), à plumage coloré, à longue queue et dont la chair est estimée (n. sc. Phasianus). || Le plumage chatoyant et bigarré du faisan mâle (→ Coq, cit. 11). || Faisan coquard : faisane qui, ne pondant plus, ressemble à un mâle. || Jeune faisan. Faisandeau, pouillard. || Le faisan niche à terre. || Le faisan criaille. || Lieu où perchent les faisans. Juchée. || Chasser le faisan (→ Faisander, cit. 1). || Élevage de faisans. Faisanderie.Faisan à collier. || Faisan doré, argenté. || Faisan des Indes. Tragopan.
1 (…) Le faisan est de la grosseur du coq ordinaire, et peut en quelque sorte le disputer au paon pour la beauté (…) Ce qu'il y a de plus remarquable dans sa physionomie, ce sont deux pièces de couleur écarlate au milieu desquelles sont placés les yeux, et deux bouquets de plumes d'un vert doré, qui, dans le temps des amours, s'élèvent de chaque côté au-dessus des oreilles (…) Je n'entrerai point ici dans le détail des couleurs du plumage; je dirai seulement qu'elles ont beaucoup moins d'éclat dans la femelle que dans le mâle (…) si on en prend une seule (plume) à part, les reflets verts s'évanouissent et l'on ne voit à leur place que du brun et du noir : les tiges des plumes du cou et du dos sont d'un beau jaune doré, et font l'effet d'autant de lames d'or (…)
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, Le faisan, Œ., t. V, p. 411.
2 (…) il n'y avait là ni fauve redoutable, ni indigène dangereux, mais tout simplement une demi-douzaine de ces oiseaux moqueurs et chanteurs, que l'on reconnut être des « faisans de montagne ».
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 153.
Adj. || Coq faisan, poule faisane.
tableau Noms d'oiseaux.
2 Par anal. || Faisan des mers. Turbot.
————————
2. faisan [fəzɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1866; altér. de faiseur, avec infl. de faisander.
Argot. Individu qui vit d'affaires louches. Aigrefin, escroc, filou.
0 Il prend tout le bénéfice, et il est toujours prêt à lâcher tout le monde, en cas de coup dur. C'est un faisan, votre ministre.
G. Chevallier, Clochemerle, p. 327.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • FAISAN (VŒU DU) — FAISAN vœu DU (1454) Prononcé à Lille pour la délivrance de Byzance, qui vient d’être prise par les armées de Mehmet II, le vœu du Faisan est resté célèbre par le faste qui l’entoura. Une coutume qui remontait aux temps barbares voulait que toute …   Encyclopédie Universelle

  • faisan — FAISAN. s. m. Oiseau sauvage qui se nourrit dans les bois, & qui tient de la nature des coqs & des poules. La chair de faisan est fort delicate. coq faisan. On appelle, Faisanne, ou Faisande. La femelle du faisan. Une poule faisande …   Dictionnaire de l'Académie française

  • faisán — sustantivo masculino 1. (macho y hembra) Phasianus colchicus. Ave de origen asiático, que tiene alas cortas, cola larga y generalmente vistosos colores, y es muy apreciada como pieza de caza y como alimento: La carne de faisán es exquisita …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • faisan — FAISAN: Très chic dans un dîner …   Dictionnaire des idées reçues

  • faisan — Faisan, m. acut. Phasianus et Phasiana. Qui nourrit faisans, Phasianarius …   Thresor de la langue françoyse

  • Faisan — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme «  Faisan  » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Faisan …   Wikipédia en Français

  • Faisán — (Del lat. phasianus < gr. phasianos.) ► sustantivo 1 ZOOLOGÍA Ave gallinácea, con penacho de plumas en la cabeza, cola larga y de hermosas plumas de colores muy vistosos, originaria de Eurasia e introducida en casi todo el mundo. (Phasianus… …   Enciclopedia Universal

  • FAISAN — s. m. Oiseau de la grosseur d une poule, et qui se nourrit d insectes, dans les bois. Les premiers faisans sont venus des bords du Phase, fleuve de la Colchide. Faisan doré. La chair du faisan a beaucoup de fumet. Coq faisan.   Poule faisane, ou… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • faisan — (fè zan ; quelques uns prononcent fe zan, mais c est par une mauvaise tendance à l assimiler au participe faisant, qui se prononce en effet fezan) s. m. 1°   Oiseau de la famille des gallinacés, de la grosseur d une poule. •   Il suffit de nommer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • faisán — {{#}}{{LM F17311}}{{〓}} {{[}}faisán{{]}} ‹fai·sán› {{《}}▍ s.m.{{》}} Ave del tamaño de un gallo, con un penacho de plumas en la cabeza y cola muy larga y tendida, cuyo macho tiene el plumaje de vistosos colores: • En el plumaje de la hembra del… …   Diccionario de uso del español actual con sinónimos y antónimos

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”